L'art du massage - Eden des Sens

Le massage : L’art du touché et l’art du bien-être à Paris

 

Massages, modelages, entre expertise et art du bien-être : quel type de massage choisir ?

A Paris parmi les nombreuses techniques de massages, parmi les nombreux professionnels du milieu, il parfois difficile de choisir en quelques minutes top chrono l’endroit, le massage, le type de massage, la praticien.ne, ou encore de nombreux autres critères.

Mais quelles sont les vertus des massages ? Quelle est l’importance des massages et quelle garantie bien-être, quelle histoire, quel type de massage faire, qu’est-ce que cela fait au corps et à l’esprit ?

Autant de questions que de pratiques différentes dans le milieu du bien-être.

Pourquoi se faire masser chez l’Éden des Sens – Paris ?

 

Depuis plus d’un an un nouveau concept a ouvert ses portes à Paris, en face du grand Rex, un concept basé sur la personnalisation et le sur-mesure.

Chez l’Eden des Sens il n’y a pas un type de massage pour un besoin, l’expertise et l’accompagnement sur-mesure se fait pour un ou plusieurs besoins.

La méthodologie de l’Eden des Sens consiste à créer un moment unique, un moment alliant expertise technique et art du bien-être.

Dès les premières minutes, un cocon est fait sur-mesure en fonction des envies et besoins, une atmosphère propice au bien-être est créé. Le massage débute par une phase de diagnostic, une étape indispensable d’échange avec une praticienne. Une phase d’écoute active des maux, de leurs origines, des envies, des besoins mais surtout une découverte de soi à 360°. Car prendre conscience de son soi intérieur mais aussi de l’environnement à un instant x est essentiel pour débuter une phase de relaxation. De la perception de son soi et jusqu’au nouvel endroit, un véritable voyage à travers les envies et les goûts pour une expérience immersive avec de réels bienfaits.

Savoir mettre des mots sur sa quête, sur ses objectifs permet d’entamer un processus de bien-être unique.

Le voyage débute, une porte s’ouvre et l’entrée dans un univers unique peut commencer, les yeux fermés, démuni d’un des cinq sens, l’écoute de son soi commence. Le ressenti de chaque mouvement est découplé et d’autant plus magique.

Dès lors que l’on commence un massage et que le corps s’évade dans un voyage, l’appréhension d’une fin n’est jamais agréable, alors l’accompagnement est de taille. L’intention donnée au massage reste et les bienfaits perdurent même si le massage est lui terminé. Un accompagnement sur-mesure pour le corps et l’esprit, un voyage au cœur de ses besoins et envies, une maitrise de son bien-être.

Qu’est-ce que le massage ou encore l’art du massage ?

Massage, massothérapie, modelage, toucher, techniques manuelle, mouvements des mains autant de synonymes que de techniques de massages.

Le modelage est un art, un moment suspendu dans le temps, un laps de temps où corps et esprit ne font plus qu’un. Un voyage, une bulle de douceur, un enveloppement, un retour à son soi intérieur, un retour à l’essentiel.

Le massage est une action, un mouvement des mains, un geste, un ensemble.

Une action qui peut prendre la forme d’un claquement, d’un effleurage, d’une friction, d’une percussion, d’un pétrissage, d’un pincement, d’une pression, d’un tapotement ou encore d’une vibration.

Cette action prend forme dans l’antiquité, difficile de déterminer l’origine avec exactitude mais les médecins préconisaient le massage comme un moyen de guérir et soulager les maux. En revanche selon les pays l’orientation et les bénéfices sont différents, en effet en Chine selon les textes anciens avec le massage on vient prévenir les maux quotidiens comme le rhume ou la mauvaise posture. Or chez les Grecs on vient atteindre la beauté physique, on traite la fatigue et les douleurs musculaires. Selon les périodes et les moments dans l’histoire le massage n’a pas forcément toujours été bien-vu surtout en Europe.

Plus tard, l’approche est orientée à l’ensemble de la personne, pas simplement au corps. A l’époque moderne la référence est Pehr Henrik Ling, un médecin à l’origine de ce qu’on connait aujourd’hui comme une technique de massage, le massage suédois. De nos jours, les massages sont devenus une pratique facile d’accès car l’association massage et relaxation se fait automatiquement. En revanche, peu souvent expliqué dans sa globalité, le massage n’est pas sans risques. La pratique des différentes techniques de massage nécessite l’apprentissage de l’anatomie du corps humain. Attention à bien différencier massage thérapeutique et massage bien-être, les deux ont des objectifs bien distincts.

L’expertise bien-être consiste à apporter une réponse exacte à l’ensemble du corps, cela peut-être en « one shot » à effet unique ou à effet multiple. Ainsi, la praticienne peut apporter des réponses précises en fonction du besoin, aujourd’hui il a été démontré que le massage améliore l’état de stress ressenti.

Sur le long terme avec un suivi régulier, le massage améliore l’ensemble de la condition humaine, non seulement le massage peut soulager la douleur ou les douleurs ressenties dans le corps comme en plus il réduit l’anxiété.

Cette pratique s’est beaucoup démocratisée et aujourd’hui le mot massage est presque devenu un mot « banal », or c’est un art. Comprendre l’origine et son évolution nous permet de mieux comprendre ce qui se passe à l’intérieur de notre corps. Avec un panel aussi large de techniques il est important de savoir ce qui se passe dans notre corps lors d’un massage. Les sensations changent d’une personne à l’autre car chaque individu est unique, en revanche les mécanismes scientifiques sont identiques.

Une découverte majeure dans le milieu scientifique a eu lieu en 2012, en effet une étude a révélé que lors d’un pétrissage dans le but de soulager les muscles on vient désactiver les gènes qui causent la douleur et on vient activer les gènes qui aident à guérir.

Sur la base de résultats scientifiques le massage comporte de nombreux bienfaits, le tout est de savoir identifier son besoin.

Pourquoi le massage est important ou encore pourquoi ça nous fait sentir bien ? La réponse est simple lors d’un massage bien-être le corps est enveloppé dans une bulle de douceur, le fait de se sentir en sécurité, loin de l’agitation, dans un cocon de bienveillance et de douceur permet au corps de relâcher prise, de se détendre et de reprendre de l’énergie.

Ainsi, on ne parle plus de simple massage mais de l’art du massage et de l’art du bien-être, une expertise du corps alliant technicité et évasion. Un état de bien-être général, un état physique dépourvu de toute tension psychologique. Ainsi on vient connecter corps et esprit pour qu’ils ne fassent plus qu’un, un simple retour à l’essentiel. Le but est de savoir vivre dans son corps et avec son corps, de fermer les yeux et comprendre son corps, comprendre ses tensions, ses besoins, ses envies. Une fois que cette phase de diagnostic passé, la réponse au besoin ou aux besoins peut prendre différents chemins.

De cette manière l’art du bien-être peut prendre de nombreuses formes, cela peut passer par un seul sens, comme par les cinq sens : ouïe, le goût, l’odorat, la vue et le toucher. Solliciter l’ensemble des sens permet une meilleure perception de l’environnement.

Aujourd’hui les pratiques sont encadrés et réglementés, en revanche il est moins facile de choisir parmi les nombreuses techniques.

Quel massage choisir à Paris ?

Lorsque nous parlons massage, forcément et inconsciemment les différents noms de massage flânent dans notre esprit. En partant du massage californien, en passant par le massage hawaïen, balinais, suédois jusqu’au massages deep-tissu, ou encore lomi-lomi.

Les appellations n’en finissent pas, en revanche quel est le meilleur massage ? La réponse peut être décevante car il n’y a pas une technique meilleure qu’une autre.

Pour vivre un massage il faut faire confiance et se faire confiance, il faut se laisser aller, et se laisser toucher par un expert. Cela peut être facile pour certaines personnes mais extrêmement dur pour d’autres. En effet, chaque individu a une histoire unique, un corps unique, une perception unique. Ainsi, avant toute chose il est primordial de faire un état des lieux, faire un diagnostic auprès d’un praticien.

Une fois cette étape passée, nous pouvons en fonction du besoin partir sur une technique plutôt qu’une autre. Plus précisément, cela signifie que pour une technique de massage il y a un bienfait associé.

Ainsi, le massage californien est associé à l’élimination des toxines, le massage balinais est associé à la détente et à la relance énergétique du corps. Le massage suédois est quant à lui associé aux muscles, en effet ce dernier vise à limiter les blessures ou encore à détendre les muscles.

Chaque massage est constitué d’un certain nombre de manœuvres techniques qui dans leur ensemble constituent un type de massage précis. Alors, comment peut-on réellement savoir quel massage choisir, car plus nous rentrons dans les détails de chaque technique plus les fossés et les résultats recherchées sont différents ? La réponse est simple, écouter son corps est primordial, faire un diagnostic avec un expert avant tout protocole de soins est la réponse la plus adapté à cette question.

Notre corps est notre maison se sentir bien dedans passe forcément par en prendre soin et l’important est de savoir choisir le meilleur en fonction de son besoin et de son envie sur l’instant présent.